Quartier des “67 hectares”

Ce quartier d’Antananarivo est un des plus pauvres de la capitale. Les habitants construisent leurs maisons avec ce qu’ils trouvent, ce qui donne cet aspect de bidonville. De plus, le quartier est inondé à chaque grosse pluie, ce qui rend la vie encore plus difficile. Des ONG ou autres associations interviennent régulièrement. Mais le travail est énorme. Notre correspondant, le Dr Norbert et son association ADSAA y font un travail considérable. Plusieurs enfants attendent d’être parrainés.

 

 

©  Photos Maurice Sitbon